Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
samedi 20 juillet 2024
21h28

Statistiques éditoriales
2529 Articles
121 Brèves
27 Site Web
168 Auteurs

Statistiques des visites
193 aujourd'hui
948 hier
10029611 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire "Patrice (...), Affaire Marc SAINT-HIL, Agriculture, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CESER, CGOSH, CHU Lapwent, Collectif de Défense, Collectif des organisa, Construction du nouvea, Contre le Pass sanitai, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, EMPLOI ET FORMATION, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, Etats-Unis, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève carrière de (...), Grève CGSS 2016, Grève CIST, Grève collectivités, Grève Collectvité (...), Grève de la faim Denis, Grève Hôpital Beauperthu, Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grève Sablière de (...), Grève SIG février (...), Grèves, Grèves collectivités, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Luc REINETTE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Obligation vaccinale, ORANGE, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Respect des droits, Roland THESAUROS, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Eau - Environn, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

LA FLAMME OLYMPIQUE

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Tract UGTG publié le 14 juin 2024



Aucune réaction pour le moment !
 

LA FLAMME DU MÉPRIS
Lafwans ka pran difé, men an Gwadloup nou ka kouri pou pòté « la flamme olympique ».

Dans le cadre des jeux olympiques et paralympiques, qui doivent se dérouler en France durant la période de juillet à septembre 2024, la flamme olympique allumée en Grèce en Avril 2024, va parcourir la France et certaines de ses colonies de Mai à Juillet 2024.

Avec fierté, ces colonies, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, la Guyane et Tahiti, sont celles qui à travers les organes politiques en place ont accepté le passage de cette flamme, sous prétexte que « Le relais de flamme olympique prévu le 15 JUIN 2024, permettra de mettre en valeur le dynamisme sportif du territoire des associations des sportifs locaux de nos champions mais également des lieux emblématiques » - Rapport d’orientation budgétaire de la Région présentée en Mars 2024.
Comme tous les Guadeloupéens, nous considérons le sport comme vecteur de cohésion sociale, d’épanouissement, de réussite et d’insertion. A ce titre, les jeux olympiques constituent un évènement planétaire majeur, qui nous affecte aussi bien individuellement que collectivement.

MAIS où se trouve la fierté quand on sait que :
- le coût minimum pour le passage de cette flamme est de 60.000€ (propos d’Ary Chalus lors de l’assemblée plénière de la région le 28 Mars 2023) Une somme qui n’était pas prévue au budget. Il a aussi rajouté que « c’est le seul territoire où le département, la région et l’état participent financièrement au passage de la flamme olympique » ;
- le COJO (Comité d’Organisation des Jeux Olympiques) ne réclame pas moins de 180.000 euros aux départements qui souhaitent accueillir sur leur territoire la flamme olympique ;
- des animations sont prévues dans les villes, sur les routes, sur le trajet ...(la flamme traversera 10 villes Pointe-à-Pitre, Gosier, Saint-François, Le Moule, Saint-Claude, Basse-Terre, Petit-Bourg, Les Abymes, Terre-de-Haut et Baie-Mahault), d’ailleurs refaites à cette occasion ;
- trois sites connaitront des animations d’envergures : le MACT, site de l’arrivée de la flamme par bateau, le CREPS en tant qu’accueillant les relayeurs, et le vélodrome Amédée Detraux site de célébration où sera allumé le chaudron ;
- environ une centaine de relayeurs la portera, d’un bout à l’autre du territoire. Deux convois sont prévus...

TOUT SA AVÈ LAJAN AN NOU. ADAN ON PÉYI GWADLOUP KI :
➢ Gangréné par le chômage de masse, plus de 30% dont 60% des jeunes de moins de 25 ans ;
➢ Miné par les licenciements massifs et le développement effréné de l’emploi précaire ;
➢ Dévoré par l’échec scolaire et toutes les difficultés pour les jeunes à obtenir une aide financière pour suivre une formation qualifiante ;
➢ Envahi par les maladies chroniques, les maladies mentales, maladies parasitaires, FACE a un système de santé totalement défaillant et une politique de prévention aux abonnés absents ! ;
➢ Débordé par les prix de plus en plus explosifs, avec des produits pouvant atteindre plus de 135% malgré le fameux bouclier qualité prix (BQP) ;
➢ Submergé par la problématique de l’eau si RARE mais pourtant abondante chez nous, EMPOISONNEE, mais dite potable... Toutes ces problématiques qui durent depuis des décennies jamais résolues davwa répasayon ka fèt o kont gout !

LAJAN AN NOU KA BAN NOU KOU ! E KA SÈVI YENKI LÉTA FWANSÉ !

Face aux revendications légitimes des Travailleurs et du Peuple de Guadeloupe, quelle est la réaction de cet Etat colonial Français qui dit tant nous aimer ?

- LA REPRESSION, LA DÉCENTRALISATION, LE BQP ET LA FLAMME OLYMPIQUE SÉ SA KA SANM NOU !

Tout comme en Kanaky, pendant toute la période de 2021 à 2022, où les Guadeloupéens réclamaient leur droit à disposer de leur corps, leur dignité et leurs libertés les plus fondamentales, la réponse de l’Etat Français a été EXCLUSION LICENCIEMENTS ARRESTATION VIOLENCE REPRESSION ASSASSINAT

Et aujourd’hui, nous devons fièrement porter la flamme pour soi-disant encourager et féliciter nos sportifs.
Quelle politique sociale, culturelle, quelles infrastructures permettant de lutter contre la délinquance et la violence ?
Au lieu de cela, l’Etat répond encore une fois par des mesures liberticides, comme le couvre-feu, applaudies à deux mains par certains élus au pouvoir.
Pire encore, aujourd’hui, ils veulent nous vendre à grand renfort de publicité un évènement majeur qui devrait régler de manière définitive tous les problèmes des Guadeloupéens ; « le Congrès » censé évoquer la nécessaire domiciliation locale du pouvoir, l’autonomie...
Chacun y va de sa définition de l’autonomie, passant par la création d’un pouvoir normatif.

Tout d’un coup, le Président du Conseil Départemental ne tient plus compte de la situation en France pour prendre des décisions en Guadeloupe ! Yo responsab !

KIMAFOUTIÉSA ! BLAG A MAS !!

Arété pran Gwadloupéyen pou kouyon !

L’objectif est tout simplement le regroupement des instances é on sanblan a libèté, afin de donner encore plus de pouvoirs à certains, plus de pouvoir égal plus d’argent.

Men a pa pou divini a gwadloupéyen. Travayè toujou ka pran gaz !!

Les luttes récentes du Peuple de Guadeloupe ont permis de mieux comprendre les rouages de système capitaliste et colonialiste basé sur l’exploitation, le mépris, la pwofitasyon, et le démounaj, visant à
domestiquer et asservir les Travailleurs et le Peuple.

L’évolution statutaire TOUJOURS dans le cadre du système de domination coloniale ne fera que renforcer le rapport de soumission à « la mère patrie »
Pèp Gwadloup, tou sa ka briyé pa lò, ne nous laissons pas aveugler par les festivités et les démagogies de toutes sortes. Ce n’est pas en nous distrayant que la France va éliminer tous les problèmes sociaux, politiques et économiques que nous subissons

Ce n’est pas en faisant passer la flamme ici, comme partout en France, que le gouvernement pourra prouver que nous somme considérés comme des français.
Il nous faut ABSOLUMENT construire un nouvel idéal, une nouvelle Guadeloupe débarrassée de l’exploitation capitaliste et colonialiste.

LE PASSAGE DE LA FLAMME OLYMPIQUE EN GUADELOUPE ENFLAMMENT CERTAINS, MAIS NOUS TOUS DEMEURERONS AVEC NOS INFLAMMATIONS APRÈS SON PASSAGE.

FÒ NOU GOUMÉ POU LENDÉPANDANS NASYONAL

POU ÉMANSIPASYON SOSYAL É NASYONAL A TRAVAYÈ É PÈP GWADLOUP !

Lapwent, le 14 Juin 2024 U.G.T.G.

Publié par Théocom le jeudi 20 juin 2024

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 265 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !