Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
samedi 20 juillet 2024
21h28

Statistiques éditoriales
2529 Articles
121 Brèves
27 Site Web
168 Auteurs

Statistiques des visites
202 aujourd'hui
948 hier
10029620 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire "Patrice (...), Affaire Marc SAINT-HIL, Agriculture, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CESER, CGOSH, CHU Lapwent, Collectif de Défense, Collectif des organisa, Construction du nouvea, Contre le Pass sanitai, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, EMPLOI ET FORMATION, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, Etats-Unis, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève carrière de (...), Grève CGSS 2016, Grève CIST, Grève collectivités, Grève Collectvité (...), Grève de la faim Denis, Grève Hôpital Beauperthu, Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grève Sablière de (...), Grève SIG février (...), Grèves, Grèves collectivités, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Luc REINETTE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Obligation vaccinale, ORANGE, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Respect des droits, Roland THESAUROS, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Eau - Environn, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

NOU PÉPA ASÈPTÉ SA PLI LONTAN !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Tract UGTG publié le 07 octobre 2023


Mots-clés : #Agriculture
Aucune réaction pour le moment !
 

APPEL A LA MOBILISATION DES TRAVAILLEURS DE L’AGROCAMPUS !!!

Dans une précédente déclaration en date du 23 Décembre 2022, l’UGTG prenait déjà position sur la dégradation déjà amorcée de la formation professionnelle et l’enseignement agricole en Guadeloupe.

Nous dénoncions déjà la situation : « A l’AgroCampus (Lycée Agricole, CFA, CFPPA, l’Exploitation), fortement dépendant des financements du Conseil Régional, les programmes de formation et le fonctionnement des entités sont entravés par d’innombrables problèmes de trésorerie, imbroglios et freins administratifs depuis des décennies.

Les jeunes souhaitant s’orienter vers le secteur de l’agriculture ou de l’agro-développement, voient leur projet entravé par cette situation.

Comment parler de souveraineté alimentaire dans ces conditions ?

A qui profite ce crime contre notre jeunesse, contre la Guadeloupe ?

Comment comprendre un tel état de décomposition avancée de cet outil de formation, pourtant essentiel et unique au service de la formation professionnelle agricole ?

Comment comprendre que les étudiants, enseignants, formateurs, personnels techniques et administratifs de l’Agrocampus soient à ce point maltraités ?

Dans les 5 prochaines années, les départs à la retraite dans ce Secteur risquent de ne pas être compensés par le nombre d’installation de jeunes agriculteurs, avec les conséquences économiques et politiques que l’on peut imaginer.

Passé les campagnes électorales, nous voici face à la réalité du cauchemar que vivent des centaines de jeunes en formation à l’Agrocampus et comme symbole de cet échec, l’Agrocampus n’arrive même pas à fournir leur service de restauration en produits de leur propre exploitation agricole.

Sacrifier ainsi nos étudiants et l’outil de formation Agrocampus, revient à jouer le jeu de détwa pwofitan importateurs-distributeurs qui s’empressent de déverser leurs containers, quelques gwo plantè é izinyé.

Et, comme toujours, les principaux postes de direction de l’administration en charge de ces questions, sont occupés par des « expatriés » fwansé, A PA PWOBLÈM A YO !

MI LÉTA AN NOU !

L’UGTG, à travers ses luttes menées dans l’Agriculture, à travers son positionnement permanent pour la sauvegarde de l’outil industriel, la préservation des terres agricoles, l’accès des terres aux Guadeloupéens, la modernisation de l’outil industriel, la formation des hommes, le développement économique, s’est toujours engagée pour la défense d’une agriculture saine et souveraine ayant pour objectif de nourrir le Peuple de Guadeloupe.

L’UGTG s’est clairement engagée pour la défense des travailleurs, l’application de toutes les dispositions du Code du Travail, des statuts et conventions collectives, pour l’application de l’Accord BINO dans le Secteur Agricole et contre l’exploitation des ouvriers agricoles.

Jodila, ka nou ni a fè pou AGROCAMPUS ?

L’Agrocampus est un établissement public disposant d’une autonomie de décision et dirigé par un conseil d’administration où siègent le conseil régional et l’état, principaux financeurs de la formation agricole.

Les difficultés rencontrées par l’Agrocampus trouvent leur origine dans le déséquilibre de son budget, du fait de choix politiques faits par ses principaux financeurs que sont l’état et la région. Situation aggravée par les méthodes de management de son équipe de direction, qui engendrent souffrance, risques psycho sociaux, renoncement, démotivation voire détresse auprès des personnels enseignants, techniques et administratifs.

Nou pépa asèpté sa !

Ki la réjyon, ki léta, fo yo arété jwé jé bésé avè la jénès !

l’Agrocampus doit disposer d’un budget conséquent et pérenne, lui permettant d’assurer l’ensemble de ses missions de formation professionnelle initiale et continue au service des Travailleurs et de la Jeunesse de Guadeloupe.

L’UGTG appelle à la mobilisation générale des Travailleurs de l’AgroCampus

NOU KA SANBLÉ
MARDI 10 OCTOBRE 2023 - 8h
Douvan l’Agrocampus

ANSANM- ANSANM !

Lapwent, le 07 Octobre 2023 U.G.T.G.

Publié par Théocom le vendredi 14 juin 2024

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 248 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !